[version italienne]

Combien ?

4 personnes

20 minutes (préparation) // 11 minutes (cuisson)

Quoi ?

400 g de pâtes (spaghetti ou fusilli)

200 g de guanciale (joue de porc) ou à défaut de pancetta.

100 g de pecorino (fromage de brebis italien)

4 œufs

Sel, poivre (qs)

Comment ?

  1. Commencez par remplir une grande casserole d’eau, ne lésinez pas sur la quantité, comme disent les Italiens « les pâtes ont besoin d’espace »

Mettez l’eau à chauffer avec une petite poignée de gros sel.

  1. En attendant que l’eau arrive à ébullition, coupez le guanciale en petits dés (à défaut donc, remplacez-le avec de la pancetta) et faites-le revenir dans une poêle sans gras. Cessez la cuisson lorsque le guanciale est bien ferme et a pris une couleur dorée.
  2. L’eau devrait maintenant bouillir. Pendant que les pâtes y cuisent, battez les œufs avec une fourchette en y ajoutant le poivre, le sel (très peu) et une poignée de pecorino.
  3. Lorsque les pâtes sont cuites, (entre 10 et 12 min, goûtez régulièrement) égouttez normalement. Traditionnellement et idéalement elles devraient être « al dente ».
  4. Gardez la casserole chaude sur le feu éteint.
  5. Transvasez les pâtes dans la poêle avec le guanciale et mélangez doucement avec une cuillère en bois afin que « la pasta » s’imprègne du parfum.
  6. Versez le tout dans la casserole (encore chaude donc) et ajoutez les œufs battus. Mélangez de façon à ce que les œufs prennent légèrement. Ils ne doivent pas vraiment cuire. Cette opération se déroule donc bien fourneaux éteints ! Selon votre goût, rajoutez éventuellement du poivre et du pecorino.
  7. Servez chaud !

Et plus encore !

C’est la vraie recette “italienne” des pâtes à la Carbonara. Je n’ai rien oublié…

Il n’y a effectivement pas de crème fraîche ! Vous pouvez rajouter du parmesan mais, en Italie, toutes les recettes de pâtes sont codifiées et celle-ci n’en comporte normalement pas !